Project Partners

 

Superficie8,

Italie

 

La compagnie offre de multiples services tels que de l’aide à la planification stratégique, au eMarketing et à la planification territoriale pour le développement de communautés locales, à la réalisation de modèle de communication stratégique, ainsi que des services de consultations pour améliorer la gestion des ressources humaines et l’organisation d’une entreprise. De plus, la compagnie possède une accréditation, reçue des autorités publiques de la région de l’Ombrie, pour agir à titre d’agence de formation destinée aux membres d’institutions d’enseignement supérieur. Le nombre et la diversité des cours offerts sont significatifs. Ils gravitent essentiellement autour de la création de programmes de formation destinés aux jeunes et aux chômeurs, ce qui permet de faciliter leur (ré)insertion dans le monde du travail. Les programmes permettent également de former des travailleurs pour de nouvelles professions.

 

Rôle dans le projet :

 

S8 est responsable de la coordination du projet dans son ensemble et de l’organisation des activités réalisées par les partenaires ; elle se charge de faire le pont entre les partenaires et les responsables de la Commission européenne. S8 se charge également de développer la stratégie de communication et de définir le cadre de diffusion de l’information portant sur le projet. La compagnie contribue au développement d’outils de formation destinés au personnel, plus spécifiquement à l’identification des compétences informelles des associations de cyclistes, qui ne sont actuellement pas encore reconnu comme des compétences pertinentes à l’emploi d’individus.

 

 

L’Université de Bournemouth,

Royaume Uni

 

L’Université de Bournemouth (BU) est une institution moderne et innovante composée de six différentes écoles spécialisées, indicatives de l’intérêt de l’université envers des formations permettant une insertion facilitée dans le monde professionnel. Au sein du Centre for Tourism and Hospitality Research (ICTHR – School of Tourism), le eTourism Lab explore de nouvelles technologies de la communication et de l’information, ainsi que de nouvelles technologies de gestion et de marketing destinées à l’industrie du tourisme. L’université possède une longue tradition dans le domaine, symbolisé par l’importance que l’université attache à ce laboratoire.

 

Rôle dans le projet :

 

BU sera responsable de développer des méthodes innovantes de formation qui seront concrètement mises en place à travers la création d’un cadre théorique pour la formation, du développement de l’approche pédagogique et de la stratégie d’apprentissage à utiliser. L’université dirigera également les opérations visant à développer le contenu de marketing et de eMarketing. Finalement, en collaboration avec l’Université de Krems en Autriche, BU se chargera de développer le référentiel de compétences professionnelles des innovateurs du monde du cyclotourisme, avec une concentration particulière sur les compétences des associations de cyclistes.

 

 

L’Université de Krems (IMC Krems), Autriche

 

Fondée en 1994, l’université au aujourd’hui hautement reconnu en Autriche dans le domaine du tourisme et de la gestion. Au cours des dernières années, l’université a renforcé sa réputation internationale, entre autres grâce à l’augmentation du nombre d’étudiants étrangers (environ 2’000) et du nombre d’employés. L’université également des formations de Bachelor et de Maîtrise dans les domaines suivants : études entrepreunariales, sciences de la vie et de la Terre, études de la santé.

 

L’université mise beaucoup sur des formations permettant une meilleure insertion professionnelle, que ce soit en Autriche ou ailleurs dans le monde. C’est la raison pour laquelle IMC Krems a développé plusieurs programmes transnationaux avec, par exemple, la Chine, l’Azerbaijan, l’Ukraine et le Vietnam. Les modules centraux d’apprentissage du Bachelor en gestion touristiques et d’activités de loisirs s’orientent vers les secteurs de l’administration des affaires, l’apprentissage de langues, et le secteur des technologies de l’information et de la communication. Des cours plus spécialisés en tourisme culturel et tourisme durable sont également offerts.

 

Rôle dans le projet :

 

L’IMC Krems contribuera au projet à différents niveaux : 1) une analyse du référentiel de compétences professionnelles nécessaires pour développer le cyclotourisme ; 2) le développement d’outils et de processus permettant d’identifier les compétences informelles des associations de cyclistes ; 3) la formulation de recommandations pour la sélection et l’utilisation de certains outils technologies de communication et d’information. Les connaissances et l’expérience de l’université dans le secteur du tourisme durable la mèneront à piloter la 5e phase du projet, portant sur le pilotage et la validation du projet dans les villes sélectionnées. L’IMC Krems se chargera également de piloter le projet en Autriche.

 

 

L’organisation pour un tourisme écologique en Europe (OTE), Allemagne

 

Fondé en 1991 à Bonn, en Allemagne, l’organisation OTE promeut le développement du  tourisme écologique en Allemagne et en Europe. A titre individuel ou en collaboration avec d’autres institutions environnementales, l’organisation mène à bien des projets permettant à des communautés locales de se développer à travers le tourisme écologique. Les projets se déroulent souvent dans des zones protégées ou montagnardes, soit en Allemagne ou dans d’autres pays européens. Les renforcement des capacités des acteurs locaux et la formation de ces derniers sont également deux domaines de prédilection d’OTE. Actif en Europe centrale et en Europe de l’est, OTE possède une importante expérience pratique, acquise au sein de ces deux régions durant une période de plus de 12 ans.

 

Rôle dans le projet :

 

Forte de son expérience, OTE soutiendra le travail de l’Université de Bournemouth en ce qui a trait à la production des outils de formation de la phase 3 du projet. Elle sera également responsable de la phase 5 du projet, celle trayant au réseautage et à la dissémination des résultats auprès d’organisations européennes ciblées au préalable. Elle travaillera étroitement avec Zoï Environment Network, ainsi qu’avec les autres partenaires, afin de définir plus clairement la stratégie d’utilisation des outils créés dans le cadre du projet, le manuel permettant une transférabilité efficace des informations recueillies durant le projet, et se chargera de coordonner les membres afin de rédiger le manifeste du projet. OTE coordonnera le pilotage du projet en Allemagne et aidera les autres partenaires à faire de même dans leur région respective.

 

 

SEED,

Suisse

 

SEED est une ONG spécialisée dans l’éducation, les technologies et les relations internationales. Il coordonne des projets sociaux et de développement, aussi bien au niveau local qu’au niveau international, et soutient d’autres ONG dans la réalisation de leurs projets. Les profits générés par SEED sont réinvestis localement dans divers pays en voie de développement et dans les secteurs des technologies de l’information et de l’éducation.

 

Rôle dans le projet :

 

SEED est chargé de coordonner le développement de trois outils informatiques : une plateforme éducative multilingue (eDucational Box), une plateforme de marketing (eMarketing Social Plateforme) et une application pour téléphone intelligent permettant de promouvoir des destinations de cyclotouristes. L’ONG se chargera des questions techniques liées au développement de ces outils et offrira une formation aux autres partenaires sur les manières d’utiliser les outils.

 

 

Zoï Environment Network,

Suisse

 

Zoï est une organisation internationale sans but lucratif ayant un objectif clair : mettre au jour, expliquer et transmettre des informations concernant les relations entre l’environnement et la société. L’organisation est spécialisée dans l’analyse (“connaître”) et l’explication des frictions (“transmettre”) existantes entre ces deux mondes ; elle participe, du mieux qu’elle peut, dans la résolution de ces discordances (“agir”).

 

Les rapports créatifs publiés par Zoï visent à offrir de l’information utile à la prise de décision par les autorités locales, régionales et internationales, ainsi que par des entreprises et des individus soucieux de trouver des solutions aux problèmes complexes que posent les enjeux environnementaux. Bien que Zoï avec des partenaires géographiquement situés aux marges de l’Europe, notamment les Balkans, l’Asie centrale et le Caucase, l’organisation cherche activement à lier les enjeux rencontrés dans ces pays au programme environnemental international. Le bureau principal de Zoï est situé à Genève en Suisse, mais l’organisation compte des consultants établis dans différentes villes européennes, dont Vienne en Autriche.

 

Rôle dans le projet :

 

Zoï coordonne tout ce qui se rapporte à la diffusion de la méthodologie, des avancées et des résultats du projet, c’est-à-dire qu’elle se charge de créer le contenu graphique, le bulletin de nouvelles, les dépliants, et de gérer le site web. L’organisation se chargera également de planifier les réunions des partenaires, ainsi que du pilotage de la phase de test à Genève, en Suisse.

 

 

 

 

 

Partenaires associés

 

Pro Vélo Genève

 

PRO VELO Genève (anciennement "ASPIC") encourage l'utilisation quotidienne du vélo comme moyen de transport respectueux de l'environnement, sain, rapide, silencieux et bon marché, en ville et dans le canton de Genève.

 

Forte de plus de 1’700 membres, PRO VELO Genève est devenu un acteur incontournable de la scène locale en matière de mobilité, tant d'un point de vue technique (vérification et proposition d'aménagements), que politique (lobbying) et associatif (conseils et événements).

 

 

Contact

eubike@zoinet.org

This project has been funded with support from the European Commission. This website reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.